Crypto Art

Les Garbage Pail Kids se sont vendus en 67 minutes

Par Michelle Legame , le mardi, 14 juillet 2020, 8h26 , mis à jour le jeudi, 3 février 2022, 14h43 - 4 minutes de lecture
Garbage Pail Kids Tiger King header

Il n’a fallu que 67 minutes pour que toutes les cartes numériques Garbage Pail Kids inspirées de Tiger King soient épuisées et que Topps gagne plus de 200 000 dollars. La société de cartes à collectionner a vendu 20 000 paquets de cartes d’une valeur totale de 204 800 dollars. Cela fait de la vente de ces cartes numériques l’une des plus grandes ventes NFT de l’histoire, compte tenu de la période à laquelle elle a eu lieu.

Au cours des derniers mois, nous avons vu de nombreuses ventes NFT récolter plus d’argent, mais cela s’est souvent produit dans un laps de temps plus court. Par exemple, il a fallu près de 24 heures à The Sandbox pour vendre 12,384 terrains le dernier jour de mars. Ils ont acquis près d’un demi-million de dollars ce jour-là.

Topps n’a eu besoin que d’un peu plus d’une heure. Néanmoins, le succès des cartes à collectionner Garbage Pail Kids est remarquable. Il y avait 7 000 Mega Packs en vente pour 19,99 $, et ils ont été vendus en seulement 25 minutes. Ces Mega Packs ont généré 193 930 dollars de recettes. Les 64 970 dollars restants provenaient des 13 000 packs standard Garbage Pail Kids vendus 4,99 dollars chacun.

Plaintes et problèmes

Malgré le succès financier, la vente de GPK Goes Exotic ne s’est pas faite sans effort. A l’origine, ils avaient prévu la vente pour la semaine dernière, mais les plans ont changé à la dernière minute. La vente d’aujourd’hui s’est vendue rapidement, mais certains se plaignent sur Twitter de « baleines achetant de grandes quantités de cartes » et que certains d’entre eux ont payé par carte de crédit, mais n’ont jamais reçu de cartes.

« C’est un sous-produit de la demande écrasante. Si vous n’avez pas reçu vos packs, vous ne serez pas facturés », a indiqué la société de blockchain Wax sur son compte Twitter. En réponse aux questions de Play to Earn, la société a qualifié la demande de « massive ». Elle prendra en compte les limitations d’achat de packs pour les ventes futures.

Cependant, Wax n’est pas d’accord avec l’idée que les baleines ont acheté de grandes quantités de cartes. Selon les données de la société blockchain, les ventes proviennent de 530 adresses IP uniques. Cela suggère une moyenne de 37 packs par acheteur. « Nous estimons que la plainte de la « baleine » est infondée pour le moment », a répondu la société.

La deuxième vente de GPK

Garbage Pail Kids goes Exotic est la deuxième série d’objets de collection numériques publiée par Topps sur la blockchain Wax. Topps a vendu la première série en mai, basée sur la première série originale de cartes physiques des années 80. À l’époque, ils ont vendu 110 000 cartes par paquets de cinq. Il a fallu 28 heures pour les vendre toutes.

Un jeu complet de la série 1 comporte 254 cartes. Chaque set contient 82 cartes communes, 82 cartes peu communes, 82 cartes sketch et 8 super rares. Pour votre information, chaque image existe également en deux variantes, chacune portant un nom différent. La série Exotique est un peu plus petite, avec seulement 30 cartes communes, 30 cartes peu communes, 30 cartes à rayures tigrées, 30 cartes à griffes tigrées et 3 éditions collector.

Le tirage de ces cartes numériques n’est pas le fruit du hasard. La demande est évidente, comme le montrent les ventes sur des marchés ouverts tels que SimpleMarket. Les collectionneurs peuvent désormais acheter les cartes les moins chères pour environ 100 WAX, ce qui équivaut à environ 4,80 dollars. Il y a deux mois, le prix le plus bas était encore de 30 WAX. Les cartes les plus chères coûtent des dizaines de milliers de WAX.

L’échange de pair à pair est intéressant pour Topps, car pour chaque échange, ils reçoivent une commission de 8 %. C’est un flux de revenus qu’ils n’ont jamais eu en 80 ans d’existence.

Michelle Legame

Joueuse invétérée et principale rédactrice de ce site, je suis les évolutions des jeux vidéo au quotidien, et est une passionnée de cryptos. Vous pouvez me suivre sur Twitter.

Voir les publications de l'auteur