Métavers

Apple va autoriser les applications vendant des NFT sur son App Store

Par Ginette Lapalaz , le dimanche, 25 septembre 2022, 16h25 - 3 minutes de lecture
Apple App Store

Apple autorise désormais les applications vendant des NFT à être installées et vendues via son App Store. Les développeurs d’applications actuelles peuvent désormais vendre des NFT dans leurs applications, et les nouvelles applications peuvent contenir des NFT. Cependant, nombreux sont ceux qui se concentrent sur l’importante part de 30 % de chaque transaction que prend Apple.


L’App Store d’Apple abrite 3,59 millions d’applications et 984 000 jeux.

Apple accepte enfin les NFT

Il leur a fallu du temps, mais Apple, l’une des plus grandes entreprises technologiques du monde, accepte enfin l’intégration d’applications et de jeux NFT dans son App Store.

Avec des places de marché typiques comme OpenSea et Magic Eden qui prennent souvent une commission ne dépassant pas 5% en général, la commission de 30% que la société prend semble incroyable pour les propriétaires de projets, d’applications et de jeux, et les dissuadera très probablement d’utiliser cette nouvelle fonctionnalité.

Cependant, un PDG basé sur le web3, Gabriel Leydon, voit le côté positif de la situation : « Tout le monde se concentre sur le fait qu’Apple veut sa part de 30% de chaque transaction sans réaliser que cela pourrait mettre un portefeuille ETH dans chaque jeu mobile embarquant 1B+ joueurs ! » Il a ajouté : « Je donnerai HAPPLEMENT à Apple une coupe de 30% d’un NFT gratuit. »

En outre, parallèlement à la question des frais de transaction de 30 %, la société n’accepte pas encore les crypto-monnaies. La raison en est simplement qu’elle ne veut pas le faire, mais seulement les monnaies fiduciaires traditionnelles, que seuls certains projets acceptent.

Selon The Information, Magic Eden a retiré son service de l’App Store après avoir pris connaissance de cette politique. Après l’offre d’une transaction plus basse, 15%, ils ont encore refusé.

Les précédents combats de la société contre le NFT

Jusqu’à présent, Apple n’a pas vraiment été impliqué dans l’espace NFT, ou même dans les crypto-monnaies. Bien sûr, leurs appareils disposent des applications Metamask, Coinbase, et d’autres portefeuilles/échanges de crypto-monnaies. Mais c’est à peu près tout ce que fait la société technologique californienne.

Le seul mouvement NFT/web3 lié à Apple que nous avons vu est un ancien cadre d’Apple qui est passé chez Disney pour diriger leur stratégie créative Metaverse. Par ailleurs, en juin, des rumeurs ont couru sur la sortie par Apple de cartes à collectionner NFT lors d’une de ses conférences de développeurs. Cela ne s’est jamais concrétisé.

Il n’est pas confirmé si Apple cherchera un jour à faire un pas dans les espaces NFT, crypto ou métavers eux-mêmes. Mais pour l’instant, cela semble peu probable. Si quelque chose, ils semblent être contre le concept de crypto en général.

Apple ID NFT Hacks

Bien que cela n’ait aucun rapport avec la société, il est regrettable qu’un piratage de NFT ait circulé pendant un certain temps. Les utilisateurs se voyaient retirer leurs NFT, qui étaient stockés dans MetaMask, car quelqu’un avait piraté leur identifiant Apple.

Ce qui se passait souvent, c’est que quelqu’un appelait ou envoyait un email à un utilisateur en se faisant passer pour Apple, et il tombait dans le panneau. Ensuite, ils réinitialisent manuellement leur mot de passe Apple ID, en informant également le pirate d’une manière ou d’une autre. Le résultat serait des NFTs et d’autres actifs de l’application mobile MetaMask.

Ginette Lapalaz

Geekette de l'extrême et amatrice de minage et passionnée de VR, je suis l'actualité de le Blockchain et des NFTs depuis leur apparition.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.